Actualités de l'ARLD

Les dernières actualités de l'ARLD

Dossier santé 2015

Dossier en faveur de l’inscription de la logopédie dans la Loi sur les Profession de la Santé LPSan

La logopédie est avant tout une profession de la santé qui se situe au carrefour des sciences médicales, linguistiques, psychologiques et des sciences de l’éducation.

Le logopédiste est un thérapeute qui assume la responsabilité de la prévention, de l’évaluation, du traitement et de l’étude scientifique des troubles de la communication humaine qui, dans ce contexte, englobe toutes les fonctions associées à la compréhension et à l’expression du langage oral et du langage écrit, aux fonctions oro-faciales, ainsi qu’à toutes les formes de communication non-verbale.

L’inscription de la logopédie dans la LPSan est nécessaire, dans le sens où elle apporte un ancrage au niveau fédéral de son caractère de profession de la santé. Une synergie entre Santé et Formation est indispensable au maintien de la haute qualité des prestations fournies par nos membres à la population dans son entier.

L’inscription de la logopédie dans la LPSan pourra également apporter une protection du titre au niveau Fédéral et une meilleure reconnaissance de la profession.

Journée d'échanges de l'ARLD 2015

Langage et pensée : les principaux défis pour les logopédistes

Une centaine de membres de l'ARLD se sont retrouvés lors de la journée d'échanges du samedi 3 octobre 2015 à Lausanne.

Mme Lydie Morel, orthophoniste, responsable de formation et co-fondatrice de l'association Cogi’Act a ouvert la journée et par sa conférence, nous a mis dans l’ambiance de la réflexion autour de la construction du langage.
Elle y a interrogé les troubles de compréhension générale rencontrées par les patients en logopédie sous l'angle d'une difficulté de mobilisation «du penser, comprendre, parler, communiquer ».

Ensuite, nous avons eu le plaisir d’entendre Mme Janette Friedrich, Dr en philosophie et maître d'enseignement et de recherche à la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Genève. Par son approche d’abord historique et plus théorique de la construction du langage, elle a pu aborder le pouvoir du langage et son potentiel heuristique.

Les deux conférencières ont pu, suite à leurs conférences, échanger sur leurs vues et mettre en lien la théorie de base et celle liée plus à la pratique de la logopédie lors de la table ronde qui a terminé la matinée.

C’est Mme Lydie Morel qui nous a accompagnés tout au long de l’après-midi en liant ses propos du matin à l’expérience professionnelle et à la pratique clinique.

La journée s’est terminée par un apéritif en l'honneur du départ à la retraite de Christiane Banc.

Documents de la journée d'échange